Née en 1954

 

Dire d'ou l'on vient

c'est une névrose qui fait l'artiste, l'inspire et lui donne l'énergie créatrice

Depuis la petite enfance, deux expressions artistiques lui sont indispensables: la musique et le dessin.

Les cours privés de piano avec la technique russe d'un professeur du conservatoire de Moscou va lui apprendre : discipline, patience, rigueur.

C'est en parrallèle que les études supérieures au conservatoire et aux beaux arts vont se poursuivre.

L'artiste DÔ développe une sensiblité instinctive, sans analyse afin d'assouvir un besoin de synthétiser une émotion graphiquement, sans l'étau des conventions qui étouffent .

Une créativité qui rime avec spontanéité, sous la forme d'arabesques libres, mettant à l'écart toute contrainte de règles définies.

Le portrait sert à favoriser le ressenti des émotions du spectateur pour partager, faire naître une osmose, une  interaction et dans une deuxième lecture, intégrer le plaisir des oppositions ressenties sur la scène de l'opéra : la vue et le toucher des matières comme les plumes, les dentelles, le cuir , l'acier ....

 

 

Photofunia

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean